Rallye moto traditionnel : comment bien s’équiper pour la compétition ?

Comme toute compétition, le rallye moto traditionnel se prépare minutieusement en amont. Outre l’entrainement du pilote, en l’occurrence vous, vous devez également vous assurer que votre moto soit particulièrement au point. Une petite défaillance peut vous coûter la victoire. Aussi, autant s’assurer que votre moto dispose de tous les équipements indispensables.

Le chronomètre : pour être constamment dans le bain

Dans une compétition, vous devez regarder votre temps afin de vous mesurer par rapport aux autres, mais aussi voir votre évolution par rapport à vos propres performances. C’est pour cela qu’un chronomètre est le premier équipement pour rallye moto.

Le modèle le plus basique est le chronomètre manuel à affichage digital. Il indique approximativement le temps écoulé en fonction du nombre de tours à effectuer. Le chronomètre automatique embarqué est plus performant que le modèle manuel. Il permet au motard de connaitre le temps écoulé en fonction du tour.  À chaque passage, il envoie à la moto un signal infrarouge.

Le modèle le plus performant est le chronomètre GPS, relié par satellites. Il n’indique pas seulement le temps écoulé, mais aussi la vitesse et la trajectoire à suivre.

Un grand réservoir : pour ne pas être en panne sèche

Il n’y a rien de plus préjudiciable que de devoir s’arrêter en pleine course pour refaire le plein d’essence. Pour éviter cette déconvenue, il est indispensable de remplacer son réservoir habituel par un réservoir d’une grande capacité capable d’accueillir jusqu’à plus d’une quinzaine de litres. Vous aurez ainsi l’assurance de ne pas tomber en panne sèche en pleine course. Un réservoir de taille plus importante pour le rallye offre aussi une autre forme à la moto, ce qui n’est pas négligeable pour améliorer l’aérodynamisme de l’engin quand il est lancé en pleine vitesse.

Différents systèmes de protection, pour augmenter la sécurité

Un autre équipement pour rallye moto important: la semelle. Tout comme le sabot, il a pour rôle de protéger le bas du moteur et évite que la boue atteigne le moteur. Son système interne et externe de soudure améliorent aussi la capacité du moteur à résister aux chocs.

Vous devez également équiper votre moto d’arceaux et de grilles de radiateurs, destinés à protéger le radiateur des projections. Grâce à ces équipements, en cas d’accident, le radiateur ne subira pas de déformation. N’oubliez pas non plus d’équiper votre moto d’un protège pot pour éviter que votre échappement ne se déforme en cas de chute. Le protège collecteur, lui, vous évite de vous brûler en cas d’accident. Le cadre de votre moto a aussi besoin d’une protection.

Tuning moto : les nuances entre accessoirisation et customisation
La superbike c’est quoi ?