Tuning moto : les nuances entre accessoirisation et customisation

Afin de donner un nouveau look à votre moto, vous pouvez choisir de l’accessoiriser ou de la customiser. Quelles sont les différences entre ces deux termes ? Est-ce que cela a un réel impact sur le rendu après le tuning ? Sans plus attendre, voici ce qu’il en est.

Tuning moto, accessoirisation

Le fait de mettre des stickers, des drapeaux, des repose-pieds d’une couleur différente du reste, des sacoches personnalisées sur les côtés d’une moto ou d’autres ornements et emblèmes distincts font partie de l’accessoirisation. Tous les éléments sur une moto peuvent être accessoirisés en fonction des goûts de chacun. On distingue notamment 3 façons d’accessoiriser une moto en améliorant :

Son esthétique (peinture, décorations, éclairage, plaque d’immatriculation)

Son confort (selle, poignées, pare-brise, porte-bagages)

Une partie de sa performance (moteur, pneus, suspensions, système de freinage)

C’est ce qui différencie le tuning moto classique d’une vraie customisation,  car il n’est pas question de remplacer le système mécanique général d’origine. En effet, rien qu’en ajoutant ou en remplaçant des détails, ce procédé de relooking s’avère généralement moins coûteux que le fait de customiser une moto. Une accessoirisation consiste essentiellement en l’ajout de pièces. Des accessoires améliorent notamment l’apparence visuelle d’une moto et ses caractéristiques.

Tuning moto, customisation

Le fait de transformer une grande partie ou la totalité de la structure même d’une moto, ça, c’est de la customisation. C’est un procédé radical de personnalisation qui ne peut être effectué que par des experts en mécanique. Contrairement à l’accessoirisation, la customisation est assez coûteuse et requiert des moyens techniques et un grand savoir-faire en tuning moto. Comme pour l’accessoirisation, la customisation peut changer à la fois l’esthétique, le confort et les performances d’une moto.

Actuellement, de nombreuses sociétés et ateliers de tuning proposent ce genre de prestation. De même, il est possible pour un propriétaire de motos de devenir spécialiste en tuning avec de la pratique et un cumul d’expériences. Il doit également posséder l’outillage nécessaire pour la confection ou l’installation de pièces. Il existe différents tunings moto, tout dépend des modifications que l’on apporte à sa bécane.

Tuning général

Le tuning moto est un phénomène qui s’est développé dans les années 50. De nos jours, de nombreux amateurs et passionnés de mécanique auto n’hésitent pas à faire de ce hobby, leur métier.

En général, un tuning moto comprend plusieurs étapes. En fonction du travail à accomplir, on parle d’accessoirisation ou de customisation. Il arrive souvent que l’on mixte ces deux procédés de personnalisation, car le tuning moto, car il subsiste des nuances et des ambigüités. Quoi qu’il en soit, quel que soit votre budget tuning, si le résultat obtenu vous satisfait, c’est le fait de pouvoir conduire une moto qui vous correspond qui compte.

 

La superbike c’est quoi ?
Rallye moto traditionnel : comment bien s’équiper pour la compétition ?