Toutes les spécificités du trial moto

Discipline sportive utilisant un vélo, une voiture ou un camion, le trial se pratique également avec une moto. Il s’agit d’un sport de franchissement utilisant des motos conçues pour plus de facilité d’utilisation pour le pilote. Mais qu’est-ce que le trial moto ? Quelles sont les spécificités de la discipline ? Et quels types de motos peuvent y participer ?

 Le trial en quelques mots

Le trial est une discipline sportive qui consiste à franchir des obstacles (racine, rocher, tronc d’arbre…) sur un circuit fermé et chronométré d’environ 15 km. La discipline est originaire du Royaume-Uni au 20e siècle. D’ailleurs, le sens du mot trial signifie « essai ». En effet, le but de cette discipline est d’essayer de passer tous les obstacles sans toucher le sol. Le trial moto possède plusieurs catégories classées par ordre croissant de difficulté : la promotion ou amateur, le senior S3, S2, S1, S1+ et l’expert. Par ailleurs, selon la saison d’un championnat, le trial moto se joue soit sur un circuit naturel (extérieur) en période chaude, soit sur un circuit artificiel (intérieur) pendant l’hiver.

Les spécificités de la discipline trial

Le but en trial moto est d’acquérir le moins de points possible pour être gagnant. Il n’y a pas question de vitesse dans un trial, mais d’équilibre et de franchissement d’obstacles. Sur une zone à parcourir, dont le circuit se fait le plus souvent en trois tours, des commissaires comptent le nombre de pieds posés sur le sol par un pilote et attribuent des notes. En effet, chaque pied qui touche le sol est pénalisé de 1 point, et les échecs sont à 5 points chacun. Quant aux échecs, on peut citer par exemple : la chute du pilote, un guidon qui touche le sol, l’arrêt du moteur avec appui, le recul de la moto, une aide venant de l’extérieur, etc. À la fin de chaque partie, la totalité des points de pénalité et d’échecs d’un pilote est comptabilisée par le bureau des inscriptions. Le vainqueur sera donc celui ayant le moins de points.

Les caractéristiques de la moto à trial

Une moto trial est caractérisée par son allure basse et fine, sans selle et avec moins de design. Il s’agit d’une moto légère qui ne peut dépasser les 70 kg. Ses suspensions assouplies et ses pneus gonflants à crampons (munis de jantes en aluminium rayonnées et de pare-boue en avant) lui permettent une meilleure adhérence sur le sol. Pour passer facilement un obstacle, une moto de trial est montée d’un moteur monocylindre à 2 ou 4 temps (pour les experts). Elle est équipée d’une boîte de vitesse à 5 ou 6 rapports. Son couple et sa force de traction sont toutefois plus importants que la puissance du moteur pour un meilleur franchissement.

Tuning moto : les nuances entre accessoirisation et customisation
La superbike c’est quoi ?